23
October

SAINT-LAURENT-DU-PONT

Gérer la distance et le temps

Près de trois cents élèves, venus des trois écoles privées du secteur ( de Saint-Laurent-du-Pont, Entre -Deux-Guiers et Miribel, ces derniers arrivant plus tard le car ayant oublié d'aller les chercher!) ont ce lundi investi le Stade Charles Boursier. Un rassemblement dans le cadre de la traditionnelle course annuelle qui permet aux écoliers de primaire, de s'essayer à l'endurance. Avec cette année une ouverture aux élèves des grandes sections des maternelles qui ne se cachaient pas de leur fierté d’être là, l’objectif étant pour eux de parcourir un tour de stade. Ils parcourront tous deux ! Pour tous les autres participants, c’était un objectif temps : 10 minutes pour les CP (moyenne de quatre tours),  20 minutes  pour les CE (moyenne de 7 tours) et 30 minutes pour les CM (moyenne de 11 tours).

Le juste rythme

Certains partaient bien vite, entamant rapidement leur capital « durée » et se confrontant à leurs limites ; d’autres, en parfaits gestionnaires de leurs ressources physiques, trouvaient le juste rythme pour durer jusqu’au bout en ayant parallèlement engrangé une jolie distance. Car le courseton, au-delà des résultats qui bien sur constituent une évidente émulation, c’est aussi apprendre à gérer trois paramètres : distance, temps et durée. Une manière aussi de commencer à acquérir cette indispensable transversalité entre espace et temps. Un superbe rencontre sportive inter écoles où l’on notait la présence massive de parents et d’assez nombreux grands-parents, venus encourager ces petits champions en herbe de l’endurance.

Martine Galiano